Pose et soins

Afin de mettre en valeur votre beau parquet Lalegno, il est bien entendu nécessaire qu'il est posé de manière correcte. Bien sûr, vous voulez aussi traiter votre parquet avec soin et diligence pour le garder le plus longtemps possible dans les meilleures conditions. Si vous observez quelques règles élémentaires de protection, de nettoyage et d’entretien, vous bénéficierez plus longtemps de la magnificence du bois.

Et avec les produits d’entretien supérieurs de Lalegno, votre parquet gardera l’éclat du neuf.

Quel est l’état de votre base ?

Pour un résultat optimal pour votre nouveau parquet, il est très important que la base soit sèche, plate, ferme et propre.

i. Sèche

Avec un humidimètre électronique, disponible dans la plupart des magasins de bricolage, vous pouvez déterminer le degré d'humidité de la base avant de poser votre parquet.

Si vous n'êtes pas sûr de l'humidité résiduelle de la base ou s‘il y a un risque que l'humidité remonte de la base, il vaut mieux prendre de bonnes mesures et appliquer un film supplémentaire de polyéthylène comme barrière à l’humidité.

Pour les chapes de ciment sableux avec une teneur en humidité résiduelle jusqu’à un maximum de 5 %, vous pouvez éventuellement utiliser un primaire de base barrière à l’humidité.

ii. Plat

Pour une pose parfaite de votre Parquet Lalegno, il est essentiel que le sous-plancher soit complètement stable, plane et lisse. Vérifiez donc le sous-plancher à fond, en particulier dans le cas des travaux de rénovation.

Stable, plane et lisse, ce qui signifie qu'il n'y a pas de différences de hauteur qui apparaissent entre les différentes parties du sous-plancher. Avec un rail de guidage droit respectivement d‘un ou deux mètres, vous pouvez déterminer les différences de niveau qui se manifestent. Selon la méthode de pose et la base, ces irrégularités ne peuvent pas dépasser 3 à 6 mm par deux mètres. Respectez rigoureusement les directives dans le tableau ci-dessous pour un résultat réussi.

Base Pose flottante Pose clouée Pose collée

Base (semi) moue

 

Non applicable

 

Non applicable

 

Non applicable

 

Sablon

 

Non applicable

 

Non applicable

 

Non applicable

 

Gîtage de bois

 

Non applicable

 

Par 1m : max. 5 mm différence de hauteur
Par 2m : max. 6 mm différence de hauteur

 

Non applicable

 

Sous-plancher en bois

 

Par 1m : max. 3 mm différence de hauteur
Par 2m : max. 4 mm différence de hauteur

 

Par 1m : max. 3 mm différence de hauteur
Par 2m : max. 4 mm différence de hauteur

 

Par 1m : max. 2 mm différence de hauteur
Par 2m : max. 3 mm différence de hauteur

 

Parquet existant

 

Par 1m : max. 3 mm différence de hauteur
Par 2m : max. 4 mm différence de hauteur

 

Par 1m : max. 3 mm différence de hauteur
Par 2m : max. 4 mm différence de hauteur

 

Par 1m : max. 2 mm différence de hauteur
Par 2m : max. 3 mm différence de hauteur

 

Carrelage existant

 

Par 1m : max. 3 mm différence de hauteur
Par 2m : max. 4 mm différence de hauteur

 

Non applicable

 

Par 1m : max. 2 mm différence de hauteur
Par 2m : max. 3 mm différence de hauteur

 

Chape anhydrite d’écoulement

 

Par 1m : max. 3 mm différence de hauteur
Par 2m : max. 4 mm différence de hauteur

 

Non applicable

 

Par 1m : max. 2 mm différence de hauteur
Par 2m : max. 3 mm différence de hauteur

 

Chape de ciment de sable

 

Par 1m : max. 3 mm différence de hauteur
Par 2m : max. 4 mm différence de hauteur

 

Non applicable

 

Par 1m : max. 2 mm différence de hauteur
Par 2m : max. 3 mm différence de hauteur

 

Si le sous-sol n’est pas suffisamment plat, vous pouvez y remédier dans la plupart des cas avec un agent de nivellement.

iii. Ferme

Il est également important que la base soit suffisamment durcie et ferme.

La fermeté (ou cohésion de surface) du sous-plancher doit être d'au moins 0,5 N/mm². Il existe des méthodes complexes de mesure pour déterminer si les chapes satisfont à ces exigences, mais il est plus facile de gratter la surface avec un objet pointu ou avec une spatule de colle. Si des parties de la chape se détachent, la chape n’est pas suffisamment fixée et un agent de renforcement doit être utilisé.

Inspectez le sous-plancher aussi pour les fissures, les crevasses et les pièces détachées. Fissures et crevasses peuvent généralement être réparées ou remplies avec des produits appropriés.

Il vaut mieux enlever les pièces détachées et les remplir à nouveau.

Si vous êtes confronté à une chape qui s’effondre ou qui est poreuse, mieux vaut appliquer un primaire de base spéciale pour les sous-planchers faibles. Il existe également des peintures de base qui sont particulièrement appropriées pour le renforcement des chapes d'anhydrite ou des chapes de ciment, à la fois en profondeur et à la surface.

iv. Propre

Avant de commencer la pose de votre parquet, assurez-vous que la base soit dépoussiérée, dégraissée et que toutes les traces de peinture, de colle, de stucage, de graisse, de l’huile, etc., soient soigneusement enlevées.